Aller au contenu

Quels sont les différents types de financement ?

La volonté d’un investissement implique inéluctablement de financement. Ce financement qui constitue un élément important d’une entreprise ou d’une société ne s’obtient pas de la même manière. Mais, quelle que soit la manière dont vous l’obtenez, c’est du financement. Quels sont donc les différents types de financement ? Dans la suite de cet article, vous allez faire la découverte des types de financement qui existent.

Quelle est l’importance du financement ?

Une entreprise évolue en fonction des objectifs. Pour atteindre ces objectifs, elle a besoin de trouver des financements. En effet, une entreprise peut avoir de financement à court, à moyen ou à long terme. Ainsi, un financement à court terme va permettre à une entreprise de faire face aux dépenses quotidiennes. Ce qui n’est pas le cas des financements à moyen et à long terme. Puisque, ces financements ont pour finalités de contribuer à la croissance de la société ou entreprise et leurs investissements. Alors, l’entreprise doit faire des analyses afin de déterminer le type financement qui s’accorde avec ses caractéristiques. Car, le choix du type de financement ne se fait pas au hasard.

Les types de financement

 Il existe deux grands ensembles de financement. Ces deux types de financement ont des caractéristiques spécifiques qui les distinguent. En effet, le premier type de financement est appelé fonds propres ou quasi propres. C’est en aussi les financements internes. Ce sont des fonds qui viennent de l’entrepreneur lui-même ou de ces associées. Le deuxième type de financement est considéré comme fond externe. Car, il provient des structures étrangères aux sociétés ou à l’entreprise.

Le financement interne ou fonds propre

Comme évoqué plus haut, les financements internes ou les fonds propres sont les efforts personnels de l’entrepreneur et ses associées. Cela prend en compte également les subventions d’investissement. On retrouve les capitaux relatifs aux financements internes sur le bilan de l’entreprise au passif. Ils sont considérés comme financement de haut bilan à cause de la place qu’il occupe sur le bilan au passif. Le financement interne est composé du capital social qui, il faut le signaler, n’est présent que dans les sociétés. Donc, les entreprises n’en ont pas besoin. Il y’a aussi dans ce type de financement les apports de société de capital-risque, les comptes courants d’associés et les subventions d’investissement. Vous pouvez opter pour ce type de financement pour votre entreprise si les caractéristiques sont adaptées. Dans le cas contraire, il faut se diriger vers le deuxième type de financement.

Les financements externes

Les financements externes sont les différents crédits bancaires. Ces crédits peuvent être à moyen ou à long terme. En clair, ce sont des financements qui proviennent des structures financières. Ce financement peut être par exemple un emprunt bancaire. Par ailleurs, on peut ajouter l’emprunt aidé, le crédit-bail, la location financière, le découvert autorisé et les crédits fournisseurs. Ces différents aspects qui se retrouvent dans le grand ensemble que sont les financements externes ont chacun des avantages et des inconvénients. Ainsi, il faut bien les examiner avant de faire le choix.

En définitive, pour faire un investissement, vous avez le choix entre deux types de financements : il s’agit des financements internes et les financements externes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *