Comment réussir son investissement dans une ville étudiante ?

Avec l’accroissement du nombre d’étudiants à la recherche d’un logement, ce marché est un secteur assez prometteur. Vous envisagez d’investir dans une ville étudiante ? Avant de finaliser votre placement financier, prenez en compte ces quatre conseils.

Prenez en considération le rendement locatif

En France, vous avez l’embarras du choix sur la ville où investir. Il existe 40 villes étudiantes en tout, il y a par exemple :

  • Toulouse,
  • Montpellier,
  • Lyon,
  •  Nantes,
  • Bordeaux,
  • Paris, etc.

À vous de choisir la ville qui vous convient le plus. Mais avant tout, prenez en compte la région qui offre un meilleur rendement locatif. Pour pouvoir déterminer la rentabilité de votre investissement, renseignez-vous sur les loyers moyens. Si vous avez effectué un prêt, optez pour la zone où le loyer encaissé est nettement plus conséquent. Cela vous permet de couvrir les mensualités pour le prêt. Lille fait partie des villes à prendre en considération.

Si vous décidez d’investir dans des villes comme Paris, Lyon ou Bordeaux, ne vous attendez pas à obtenir des loyers élevés. Les sommes que vous obtiendrez peuvent être inférieures à vos mensualités. Par contre, la demande en location dans ces villes est constante. C’est un placement intéressant sur le long terme.

Investissez dans les petites surfaces

Investissez dans les petites surfaces. Les étudiants sont à la recherche d’espace privé. Privilégiez les habitations situées à proximité des universités. Vos locataires pourront suivre librement leur cours sans avoir à dépenser beaucoup de temps pour le trajet.

Vous pouvez également d’investir dans un bien situé en centre-ville. Vous attirerez les jeunes actifs qui apprécient les quartiers animés. Privilégiez les locations meublées. Ce type de location est très prisé par les étudiants, car ils n’auront pas à s’encombrer de mobilier. De plus, vous pourrez en tirer une fiscalité avantageuse.

Accordez une importance aux charges

Le budget alloué par les étudiants pour une habitation est assez restreint. Si les charges que vous imposez sont élevées, vous risquez de les faire fuir. Evitez d’investir dans les immeubles anciens qui requièrent le paiement de charges collectives, de frais de gardiennage ou autres poids financiers. Pour ne pas avoir à affronter la vacance locative, proposez un bien en très bon état à un prix un peu en dessous.

Privilégiez les résidences étudiantes

Investir dans les résidences étudiantes peut également devenir assez rentable. On y trouve des complexes étudiants qui comportent environ 80 à 120 logements. La plupart des locations proposées sont meublées.

Avant de finaliser votre investissement, informez-vous sur le taux de couverture locale. Si le nombre d’étudiants est supérieur au nombre de logement disponible, alors vous investissez dans une affaire rentable.

Les placements financiers dans les résidences étudiantes ont une fiscalité assez avantageuse. C’est possible grâce au dispositif Censi-Bouvard. Il vous permet d’obtenir une réduction d’impôt allant jusqu’à 11%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *